Cannelle de Ceylan - Cinnamomum Zeylanicum


Introduction


Le cannelier est un arbre populaire en parfumerie et en pharmacie depuis des temps immémoriaux. La première personne à en faire référence dans son ouvrage fut l'empereur Shennong (XXVII° siècle av. J.C.). Sa réputation lui vient essentiellement de son usage dans les embaumements en Egypte (à partir du XV° siècle av. J.C.).

Étymologiquement, Cinnamomum se découpe en Cinna (Chine) et amomum (Laurier). Donc Laurier de Chine. Cannelle provient du diminutif de canna qui signifie roseau.

On retrouve dans les textes anciens (Dioscoride et Galien entre autres) la désignation du Cannelier par les termes Cinnamome et Cassia ainsi que celui de cinname. Elle était autrefois appelée "casse aromatique" ou "casse giroflée". Une théorie explique que la différence entre les termes Cinnamome et Cassia proviendrait de l'origine de leur langue et donc de l'habitat originel de l'espèce désigné. Cassia proviendrait du chinois "kwei-shu" faisant référence aux habitants de l'Assam du Nord et Cinnamome proviendrait de "kayu manis" - Cannelle - du malais.

Caractéristiques techniques et générales


Composition biochimique aromatique :

  • Aldéhydes aromatiques : Cinnamaldéhyde

  • Phénols : Chavicol, isoeugénol

  • Coumarines


Précautions d'emploi :

  • Déconseillé aux enfants de moins de 6 ans

  • Déconséillé chez la femme enceinte

  • Irritation cutanée possible à l'état pur (dermocaustique) : Voie externe possible en dilution jusqu'à 20% maximum dans une huile végétale


Indications :

  • Infections gastro-intestinales : diarrhée, amibiases, typhus, dysenteries

  • Bronchites, grippes sévères

  • Cystites, urétrites, vaginites leucorrhéiques

  • Impuissance, frigidité

  • Infections tropicales

  • Fatigues profondes, dépression

  • Acné, anthrax

  • Verrues, cors

L'équipe est à votre écoute pour toute information complémentaire.


Sources :

  • BAUDOUX, Dominique. L'aromathérapie. Se soigner par les huiles essentielles. 22, rue Lannoy - 1050 Bruxelles. Editions Amyris. Collection JEUNEHOMME Bénédicte. 03/2016. P.114 - 115.

  • MAILHEBIAU, Philippe. La Nouvelle aromathérapie. Caractérologie des essences et tempéraments humains. Editions Jakin. 1994. p.407 - 421.